histoire

UNE PETITE POUSSE DEVIENT UN ARBRE AUX MULTIPLES BRANCHES !

Notre Congrégation a été fondée le 3 juin 1856 à Tielt en Flandres, par trois sœurs orphelines, Rosalie, Henriette et Mélanie Van Biervliet,  qui déjà en 1829 créèrent un pensionnat pour jeunes filles  en vue de gagner leur vie et « pour faire le bien ». Ce pensionnat  eut très vite un grand renom grâce à leur  don pour l’éducation, leur projet créatif, leur programme innovant.  La qualité de leur travail fut  telle que l’évêque de Bruges insista pour qu’elles commencent la première école normale privée pour jeunes filles de Flandres Occidentales,  en 1849.

Une longue période de maturation a   précédé la fondation de la Congrégation au cours de laquelle  les sœurs Van Biervliet avaient déjà exprimé leur désir de se faire religieuses.  En 1856, elles réalisent finalement leur souhait et lèguent à la Congrégation naissante, une œuvre d’éducation florissante, l’esprit de famille qui caractérisait autant leur vie personnelle que celle de leur œuvre éducative et une  spiritualité ayant pour fondement biblique le mystère  de Nazareth.

Dès lors, des écoles avec pensionnat sont créées dans diverses villes  de Belgique de 1862 à 1903,  Bruxelles, Louvain, Anvers.

En 1896, les premières sœurs traversent l’Atlantique pour reprendre à la capitale de Guatemala, l’œuvre charitable qu’une ancienne élève de Tielt y avait commencé.  C’est le début d’une présence en Amérique Centrale où actuellement la Congrégation est insérée au Guatemala.Pendant une période, elle le fut au Mexique dans la région d’Oaxaca et aujourd’hui elle l’est au Honduras.

En 1932, c’est l’ouverture vers l’Afrique  au Kivu  à l’Est de la RDCongo,  à la demande d’un père missionnaire d’Afrique  et de l’Evêque du Vicariat apostolique de l’époque.  Cet humble début est  suivi de plusieurs autres  insertions situées au Kivu, à Kinshasa, au Rwanda à Kigali, avec un épisode dans l’Extrême Nord du Cameroun (diocèse de Maroua) qu’il a fallu quitter suite à l’insécurité due à BokoHaram. Dernièrement, deux nouvelles communautés ont  vu le jour au Mozambique.  Ainsi la petite pousse née à Tielt a grandi et est devenue un arbre aux multiples branches.