Les religieuses

NOTRE CHARISME, NOTRE ESPRIT ET NOTRE SPIRITUALITÉ 

                                                         

 

   N O T R E   C H A R I S M E

“Si quelqu’un a le don de servir, qu’il serve
Si quelqu’un a le don d’enseigner, qu’il enseigne
Si quelqu’un a le don d’encourager,
qu’il encourage.”

(Rom 12, 7-8a)

                                              Ayant reçu ces dons de l’Esprit,  les Sœurs Van Biervliet, soucieuses
                                  de former, d’accompagner, de « faire le bien », se vouaient à l’éducation et à
l’enseignement, conscientes que ce service conduit vers le développement intégral et l’épanouissement de toute personne
.

L’extrait de la lettre de Rosalie Van Biervliet à Julie de Roo de Ruiselede, son ancienne élève et future religieuse de la Sainte Famille en 1859 (voir ci-haut) révèle le mode de vie de nos fondatrices. C’est le secret de la nouvelle fondation, expression de la foi en une formule concise et simple, la physionomie propre de la congrégation.

 

 Leur désir de promouvoir le Règne de Dieu et leur amour de l’Eglise leur ont inspiré des initiatives audacieuses et efficaces pour trouver les formes les plus adéquates d’éducation et autres engagements au service de la famille et des  
pauvres. 

 

                                                 N O T R E   E S P R I T

                                                Dès le départ, en 1829, leur esprit de famille était une force attrayante. 

Ce que les sœurs Van Biervliet vivaient en famille : la foi, l’union, la confiance, l’ouverture, le respect personnel et mutuel, le goût et l’effort pour le travail, la capacité d’admiration, la simplicité, la discrétion, imprégnaient leur « vivre
ensemble », leur style de vie
.           

 

                                  N O T R E   S P I R I T U A L I T É                                          

Rien d’étonnant que les Sœurs Van Biervliet, au moment de la fondation de la Congrégation en 1856, aient trouvé leur inspiration dans le mystère de Nazareth.

                                 En effet, elles rencontraient dans ce foyer béni de Jésus, de Marie et de Joseph de quoi féconder tant leur projet d’éduquer que leur esprit de famille.

 

                                          A C T U A L I S AT I O N

Notre fidélité à l’Esprit, notre union avec les Fondatrices, nous stimulent à chercher, avec le même dynamisme spirituel, où, comment, auprès de qui, actualiser le don initial

 

« En effet:  la vie cachée et intérieure de Jésus, Marie et Joseph à Nazareth,

C’est la foi dans la rencontre personnelle avec celui avec celui qui se rend proche de nous dans l’ordinaire de la vie, et donne à ce quotidien valeur divine;

C’est se reconnaître dépendante du Père de façon absolue, attitude qui nous unit intensément au mystère de Jésus, l’Envoyé du Père;

C’est la discrétion qui se réjouit de la présence de Dieu et participe à son silence;

C’est la densité de vie qui trouve en Dieu son origine et devient pour le monde le salut.

Madame Rosalie décrit donc la vocation de la Congrégation comme suit: Il faut vivre si intensément l’union avec Dieu devenu proche de nous à Nazareth dans la vie ordinaire , que tout geste, toute parole, tout silence, toute action, devienne expression du contact vivant et vivifiant avec Lui. Ainsi la présence de Nazareth se prolonge, grâce à des communautés de religieuses qui s’efforcent de vivre ce qu’elles contemplent en Jésus, Marie et Joseph ».

(Plaquette Jubilaire 1856 – 1981, page 4)

                                             N O T R E   D E V I S E :

 

« Non fallit te Deus »

 

                                                    Elle est inscrite sur la croix que nous portons et sur notre écusson.

Elle exprime notre foi en « Dieu qui fait route avec nous » et ne nous abandonne jamais.

Notre écusson affiche les  trois couleurs de la Sainte Famille : rouge, jaune et bleu. Dans la partie rouge se trouvent les lettres SF pour Sainte Famille. La partie bleue montre des oiseaux et des lys correspondant aux versets 26-29 du 6e chapitre de  l’Evangile de Saint Mathieu, illustrant l’inspiration de notre devise.

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent …

et votre Père du ciel les nourrit !

Observez les lys des champs…ils ne peinent ni ne filent,

Et je vous le dis,

Salomon lui-même …n’a jamais été vêtu comme l’un d’eux »

Mt 6,26-29

 

Notre charisme, notre esprit et notre spiritualité sont inscrits dans nos Constitutions. Celles-ci nous donnent le sens profond de notre vie religieuse. Elles sont rédigées ou revues par les membres de la congrégation lors de chapitres (réunion des déléguées des toutes les  sœurs).   Pour entrer en vigueur, elles sont soumises à l’approbation du Saint Siège à Rome. Nous sommes appelées à les connaître, les étudier et les prier et à nous demander si nous restons  fidèles à l’esprit et le but que les demoiselles Van Biervliet s’étaient fixés.

Ce patrimoine spirituel inspire depuis quelques années, des laïques qui se sont constitués en Fraternité. Ils prennent pour modèle de leur vie de famille, la Sainte Famille de Nazareth et cherchent à vivre les vertus de l’esprit de famille des demoiselles Van Biervliet.  Ils partagent avec notre congrégation le souci de promouvoir la famille chrétienne dans leur milieu.